La gauche s’attaque aux «sangsues du peuple» (La Tribune de Genève)

syriza

«Sangsues du peuple grec, dégagez!» Ce slogan est de plus en plus présent sur les réseaux sociaux pour dénoncer «ce petit groupe de millionnaires, propriétaires de médias et d’autres entreprises qui, ayant hérité ou créé des fortunes considérables, entretiennent des liens incestueux avec les politiques». Cette «face cachée» de l’économie grecque, décrite dès 2006 dans un câble diplomatique américain divulgué par WikiLeaks, sera un des enjeux majeurs des élections législatives de ce dimanche.

Read more: