Le gréviste de la faim qui bouleverse la Grèce (La Tribune de Genève)

topelement (1)

«Romanos est la Grèce!» La banderole s’affiche sur le fronton des universités ou des mairies, occupées une à une dans tout le pays, en soutien à Nikos Romanos. Ce jeune activiste, condamné pour faits d’armes en est à son 30e jour de grève de la faim pour obtenir le droit de suivre les cours à l’Université. «Son histoire est celle d’une descente aux enfers parallèle à celle du pays», lance le blogueur grec Nikos Smyrnaios. Son combat est devenu une parabole de la crise, métaphore de la perdition sociale et personnelle que tant de Grecs vivent au quotidien.

Read more: