Les migrants se fichent de la crise grecque (La Tribune de Genève)

topelement 27

Lesbos, Rhodes, Chios, Samos, la Crête: la liste de ces îles au nom évocateur s’allonge tous les jours. Non pas pour le charme de leurs plages, mais parce qu’avec le retour des beaux jours, elles accueillent presque quotidiennement des réfugiés – Syriens, Afghan, Somaliens… – en provenance de la Turquie toute proche.

Read more: