Lesbos, un SAS vers l’Europe éprouvant pour les réfugiés (La Tribune de Genève)

topelement

A chaque départ de bateau pour le Pirée, le joli port de Mytilène, capitale de l’île, avec ses maisons seigneuriales et sa promenade arborée, se transforme en un terrain d’affrontement. Les innombrables réfugiés présents n’ont qu’une idée, quitter à tout prix l’île devenue un piège, pour eux qui pensaient être enfin arrivés en sécurité en Europe. Bagarres entre les différents groupes ethniques ou batailles pour échapper au contrôle de papiers ou obtenir un billet salvateur, auxquelles répondent coups de matraques, gaz lacrymogènes, grenades et autres jets d’eau de la part des policiers anti-émeutes.

Read more: